Partagez|

Unforgiven [feat. Arno]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Image amusante : Image amusante (2e perso) : Je suis né(e) le : 17 Février 1986Age du personnage : 30 ansNombre de messages : 486Je suis arrivé(e) le : 09/10/2016Métier : PDG d'Abstergo LondresMon âge : 31Let's rock : Blabla Blabla Blabla Blabla Let's rock (2e perso) : Le blablatage du perso du passé
MessageSujet: Unforgiven [feat. Arno] Mer 22 Mar - 21:52

1 Décembre 1860

Le temps s'était refroidie, on pouvait facilement sentir que l'hiver était proche. Les arbres avaient déjà perdu une grande partie de leurs feuilles, se retrouvant nu, laissant les sapins verdir les dernières espaces. La jeune femme était sur une piste, on lui avait dit dans un bar qu'elle pourrait peut-être trouver des informations sur les gens qu'elle cherchait. C'est pour ça qu'elle se trouve en Géorgie. Les assassins de son mari seraient passés par là. Ce n'est pas une vraie certitude, mais elle doit vérifier. Qu'importe qui sont ces gens, elle ne va pas laisser ça. Ainsi, elle a délaissé les traditionnelles robes que portent les femmes habituellement. Portant un pantalon, une chemise et un long cache poussière. Sa tête était ornée d'un chapeau de Cow Boy, comme on en voit assez souvent. Sous sa veste se cachait un fusil, moyen de défense efficace, mais également un six coups dont elle savait se servir.

Son cheval était attaché dehors, juste devant l'abreuvoir. Elle poussa les portes western de l’hôtel, qui n'était en bas, encore une fois un bar. Les hommes posèrent leur regard sur elle. Elle les ignora, tout comme les murmures sexistes qui s'échappaient de leur bouche. Jill s'avança jusqu'au comptoir ou le barman l'ignora presque. Une femme habillée en homme ça surprend. "Je cherche quelqu'un. Un certain Bill John. Ou puis-je le trouver ?" demande-t-elle simplement pour le moment. Elle se montre patiente, mais elle ne l'est pas du tout. Elle veut des réponses et ce Bill pourra lui en fournir. Les Assassins, elle doit les retrouver, elle veut savoir pourquoi ils ont fait ça à son mari ! Monsieur Morton avait toujours été un homme respectable et il avait été assassiné pour une histoire qui lui échappe. Même elle aurait pu se faire tuer et ses enfants aussi. C’est pour ça qu'elle ne peut pas leur pardonner.



    Venger
    Every night the dream's, always the same. Can't escape these walls of dark decay. Feel me drowning underneath the waves. Every time it never seems to change+ ms.palmer
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Je suis né(e) le : 11/01/1998Age du personnage : 19Nombre de messages : 24Je suis arrivé(e) le : 15/03/2017Métier : Etudiant/AssassinMon âge : 15Localisation : Londres , viens d'y arriverHumeur : En découverte !
MessageSujet: Re: Unforgiven [feat. Arno] Mar 28 Mar - 21:33

Morton Jill & Crane ArnoAussi longtemps que l'avenir le permets ...
Unforgiven


1 Décembre 1860

Des jours ... Des jours que Murray m'avait dit qu'il avait contacté une personne intéressante ... Des jours qu'il me fait attendre en Géorgie !
En plus , ce n'est pas une personne à qui on puis donner une entière confiance , puisque il s'est révélé à cette personne sous le nom de "Bill Johns" ...

Bon dieu , si je ne savais pas quel tête de mule il pouvait être , je l'aurais laissé se débrouiller depuis fort longtemps ... Enfin bref .
Nous nous étions retrouvés dans un bar , il était tôt dans la journée . Comme toujours , Murray aime être à l'avance !

Il me perdra toujours ce bambin ... A peine 19 hivers et il vous embarque dans des aventures rocambolesques ...

Pour l'occasion , il s'était laissé pousser un bouc des plus piteux ... Quand je le voyais je me retenais de rire tant sa pilosité était hasardeuse !
Nous étions restés assez longtemps dans le bar , et puis une bonne partie des consommateurs ce jours-là étaient des connaissances ! On ne risquait rien , du moins normalement .

Quelques heures plus tard , une jeune femme entra dans le bar . Elle était vêtue comme un homme parbleu .
Mais , ce qui m'avais presque déclenché un rictus d'agacement c'était ce que nos compères racontaient comme salades dans leur messes basses : Autant dire que pour jouer les imbéciles ils étaient forts ! Enfin bref ...

La jeune femme s'approcha du barman qui l'ignorait comme moi j'ignorais Murray dans sa jeunesse !

"Je cherche quelqu'un. Un certain Bill John. Ou puis-je le trouver ?"
La voix de la femme retentissait à cause de nos imbéciles compères qui s'étaient tues pour écouter ...
Notre bon Albert s'apprêtait à lui répondre avec fermeté quand Murray s'approcha de la demoiselle avec un choppe à la main :
"C'est moi Bill Johns ! Pour vous servir ... Albert , ramène une boisson pour la demoiselle !"
"Grm.... Albert fait-ci , Albert fait-ça ..."
"Vous êtes la femme aux questions ?"
Je ne laissais à peine le temps à "Bill" de continuer que je me présentais à la jeune femme :
"Enchanté . Je suis Connor Johns , et je veille sur ce crétin qui me sert de neveu !"Disais-je en jetant un regard inquisiteur à Murray . Il fit un tour avec ses yeux avant de revenir à la charge :
"Ecoutez , j'ai mes sources qui me donnent des informations , et mon oncle a ... disons ... interféré dans les affaires des Assassins il y a quelques années en Europe ... Il connait certaines choses plus que moi donc veuillez m'excuser si je commets une faute !"
Il me refile le monopole cet imbécile heureux ! Enfin , au moins cela me permettrait de discuter avec cette charmante femme et d'oublier un peu les loques qui s'entassaient dans le bar ....

Revenir en haut Aller en bas


avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Image amusante : Image amusante (2e perso) : Je suis né(e) le : 17 Février 1986Age du personnage : 30 ansNombre de messages : 486Je suis arrivé(e) le : 09/10/2016Métier : PDG d'Abstergo LondresMon âge : 31Let's rock : Blabla Blabla Blabla Blabla Let's rock (2e perso) : Le blablatage du perso du passé
MessageSujet: Re: Unforgiven [feat. Arno] Mar 28 Mar - 23:40

Cet endroit n'était pas des plus amicales pour une femme. Du moins, les seules femmes qui auraient été acceptés ici seraient les serveuses et surement les catins. Jill n'était ni l'une, ni l'autre. En plus de ça, avec son accoutrement masculin, elle éveillait les soupçons et la curiosité. Autant dire qu'elle s'en fichait, ces hommes-là ne vont pas l'intimider, pas après ce qu'elle a vécu. Autrefois, elle n'aurait jamais mis les pieds dans ce type de bar, qu'elle aurait jugé malpropre, malfamé et plein d'ivrogne. C'était le cas, elle voyait bien ce type barbu au fond de la salle en train hoqueter avec sa chopine à la main, comme s'il n'avait pas assez bu. C'est peut-être parce qu'elle a été élevée dans la haute société qu'elle n'aime pas ce genre de comportement, mais elle doit les ignorer et se concentrer sur sa mission.

Sans attendre, elle posa sa question au barman, qui décida de l'ignorer. Alors, dans ce pays c'est ainsi ? On ne répond pas aux questions d'une dame. Miss Morton était prête à hausser le ton, se fichant pas mal de la population d'énergumène peupla ce bar. Mais une voix s'éleva, indiquant qu'il était la personne qu'elle recherchait. Elle tourna son doux visage pour l'observer, un puceau... Sincèrement, elle n'imaginait pas que ce Bill John serait aussi jeune, c'est à peine s'il n'était plus dans les bras de sa mère. La demoiselle en venait à douter de la véracité des informations qu'il pourrait bien lui donner. Sans prêter attention aux marmonnements du barman, elle s'approcha de la table du fameux Bill et de son acolyte ? "J'imagine que peu de femmes ont des questions à vous poser. Alors oui... je dois être la femme aux questions !" ironise-t-elle, qui pouvait-elle être d'autre ? Ce n'est pas la meilleure approche, mais montrer qu'elle a du caractère et qu'ils ne pourront pas l'intimider avec leurs airs bourrus est préférable.

L'autre homme, assit au côté de Bill se présenta à son tour. Connor John. Serait-ce son père ? Non, trop jeune pour ça, son frère ainé peut-être ? Non, c'était son oncle. Jill hocha la tête pour le saluer, il avait l'air un poil mieux éduqué que l'autre effronté. Entre temps, le barman vint poser une nouvelle tournée sur la table, dont un verre pour Jill, contenant comme les autres du Whisky. Pour autant, elle n'y prêta pas plus attention, elle n'était pas là pour boire. Au final, il semblerait que Connor soit le meilleur interlocuteur pour répondre aux questions. Que ce soit l'un ou l'autre, elle s'en fiche, du moment qu'elle obtient des réponses. "Très bien... Ne perdons pas de temps et entrons dans le vif du sujet. Je veux connaitre tout ce que vous savez au sujet des assassins !" Elle ne s'était pas vraiment présenté, c'était totalement voulu. Tant qu'on ne lui demande pas, elle veut garder son identité secrète. On ne sait jamais que les assassins sachent que la femme d'une de leurs victimes cherche des informations. De même, elle alla droit au bout, elle n'a pas besoin de tourner autour du pot. "Bien entendu, je vous donnerais de l'argent pour les informations !" De ce qu'elle sait, l'homme de ce nouveau monde à besoin d'être motivé, alors l'argent est la meilleure source de motivation qu'elle peut trouver pour les faire parler.




    Venger
    Every night the dream's, always the same. Can't escape these walls of dark decay. Feel me drowning underneath the waves. Every time it never seems to change+ ms.palmer
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Unforgiven [feat. Arno]

Revenir en haut Aller en bas


Unforgiven [feat. Arno]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» « you spin my head right round when you go down » feat. Jordane
» Passi - Reviens dans ma Vie (Feat. Jacob Desvarieux et Lorenzo Raphael)
» Jund aggro feat. Sygg
» /!\ RECENSEMENT /!\
» keep busy for the night ♦ FEAT AMANDA

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SWORD OF DESTINY :: L'animus :: L'animus-
Sauter vers: